Retour en haut de page

Le Point: "Un cargo nommé Désir"


02/07/2021

Le Point a publié un article sur les croisières de l’Aranui


Le 22 Février 2018, le Point a publié un article dédié à l’Aranui, écrit par André Trentin. Pour le journaliste, l’Aranui offre l’une des meilleures façons d’explorer les îles Marquises et décrit son expérience dans ce carnet de voyage.

Lisez l’intégralité de l’article ici.

Extrait:

« On aborde les Marquises par l’île de Nuku Hiva. Une petite plage de sable noir ferme la baie de Taipivai. Une
route escarpée tracée dans une forêt où se dissimulent chèvres et cochons sauvages mène à Tohua Kamuihei. Dans la moiteur de l’épaisse végétation, au pied d’un gigantesque banian, apparaît le plus ancien site archéologique de l’archipel. Le village taillé dans le basalte remonterait au XVe siècle. Il donne à voir le paepae (pavage de cour intérieure) d’un fare (maison) de chef, un tohua (grande place réservée aux fêtes) et un marae (espace consacré aux chefs religieux). »


à lire aussi
quelle période croisière aranui
20 Minutes: "Îles Marquises : en croisière vers le bastion des traditions polynésiennes"
11/05/2022
Mai 2022, 20 Minutes (France). Les îles Marquises sont présentées dans un article de "20 Minutes" écrit par Jean-Claude Urbain. Le journaliste parle de son voyage à bord de l’Aranui 5, qui est à ses yeux exceptionnel à double titre. Pour sa destination d’abord, les îles Marquises. Et pour sa vocation de cargo mixte.
Hotel & Lodge : "Aranui 5 - La Grande traversée"
25/08/2021
Juin 2018, Hotel & Lodge (France) La journaliste décrit la croisière de l'Aranui comme un ultime trait d'union entre le monde et les îles de l'archipel polynésien des Marquises et décrit ses escales au rythme du fret.
Nuku hiva iles marquises
Le Parisien Week-end : "Aux îles Marquises, avec Brel et Gauguin"
19/08/2021
30 mars 2018, Le Parisien Week-end (France) La journaliste parle de l'archipel des Marquises et ses quatorze îles paradisiaques, que l’on peut admirer et partager lorsque l’on embarque à Papeete, sur l’Aranui 5, pour 1 500 kilomètres de traversée.